26 nov 2020

Chers collègues,
Nous vivons actuellement une situation tout à fait exceptionnelle et qui nous conduit à revenir à l’essentiel : la santé de tous, votre santé et celle de vos proches.
Comme vous le savez, l’épidémie de Coronavirus (covid 19) n’est pas encore résolue et nous sommes toujours dans l’incertitude pour les prochains mois. Au regard de ces circonstances , la tenue du 7ème Congrès National de l’ATME est devenue impossible. La reprogrammation à une date ultérieure s’avère également très hypothétique dans la mesure où cela serait fonction des évolutions sanitaires, des restrictions règlementaires et des disponibilités ou contraintes de chacun.
Bien à vous,

Association Tunisienne des Médecins Embryologistes.

Webinar
Les laboratoires ALFASIGMA en partenariat avec la société internationale de gynécologie endocrinologie ISGE Ont le plaisir de vous convier à leur webinar le samedi 27 Juin à 17h00 (GMT+1)

Recommandations de L’ATME concernant la prise en charge des couples durant l’épidémie COVID19

DEVANT CETTE PANDEMIE MONDIALE DE COVID19 ET L’ABSENCE DE TRAITEMENT ET DE VACCIN CONTRE LE VIRUS SARS-COV-2, L’ATME ANNONCE SES RECOMMANDATIONS RELATIVES AUX ACTIVITES D’ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (AMP). CE DOCUMENT DECRIT TOUTES LES MESURES PRATIQUES GARANTISSANT LA SECURITE DES PATIENTS ET DES PRATICIENS. L’ELABORATION DE CE DOCUMENT A ETE EFFECTUEE A LA LUMIERE DES RECOMMANDATIONS DES SOCIETES SAVANTES INTERNATIONALES ET EN CONCERTATION AVEC LA STGO.
Selon les données convergentes de la littérature, le virus SARS COV2 est principalement transmis entre les personnes par le biais de l’inhalation de gouttelettes infectieuses émises lors d’éternuements ou de toux par le patient ou après un contact avec des surfaces fraîchement contaminées par ces secrétions. La possibilité de transmission de ce virus par les liquides biologiques, en l’occurrence, le sang, le sperme et le liquide folliculaire semble peu probable(1). Cependant, il a été rapporté récemment que le récepteur ACE2 (AngiotensinConverting Enzyme 2) du virus SARS-Cov2 est abondant dans le testicule et le tractus génital mâle (2). Ce récepteur est également exprimé par l’embryon pendant la phase préimplantatoire tardive (Morula et blastocyste) (3). Pendant cette phase, la zone pellucide, qui n’exprime pas ce récepteur, serait une éventuelle barrière protectrice. Ainsi, le risque de contamination virale des ovocytes et des embryons dans le laboratoire de FIV, provenant de patients infectés ou de professionnels, est minime.Malgré ces données rassurantes, des mesures de protection spécifiques aux procédures biologiques s’imposent pour prévenir toutes contaminations par le SARS cov2.
  • Prendre en charge les patients nécessitant une préservation urgente de la fertilité dans un contexte d’oncologie.
  • Démarrer les FIV chez les couples dont la conjointe présente une baisse de la réserve ovarienne en préconisant autant que possible le freeze all.
  • Prendre en charge les patients nécessitant une biopsie testiculaire en rapport avec des troubles spermatiques à caractère évolutif.
  • Différer autant que possible les inséminations, les transferts d’embryons congelés, la préservation non urgente des spermatozoïdes.
  • Assurer une formation au staff médical et paramédical aux mesures relatives à la protection contre le virus SARS cov-2 (lavages des mains, port de gants, habillage et déshabillage, gestion des déchets…).
  • Opter pour une communication à distance(télémédecine,whatsapp etc…) biologistes -cliniciens et biologistes-patients(Comptes rendus, prise de RDV,..).
  • Gérer les RDV des patients en fonction des locaux dédiés à l’AMP en vue de minimiser le risque de contagion.
  • Répartir le staff médical et paramédical en deux équipes travaillant alternativement et sans chevauchement.
  • Exiger le port de bavette chirurgicale et de gants lors des manipulations biologiques. Rajouterune visière ou des lunettes et une surblouse s’il y a un contact étroit avec les patients.
  • Désinfecter les locaux et les équipements entre deux procédures avec un désinfectant non embryotoxique, proscrire les solutions hydro alcooliques (annexe2).
  • Maintenir la centrale de traitement de l’air en mode tout air neufafin d’assurer un renouvellement continu de l’air dans le laboratoire FIV.
  • Aérer les salles de prélèvement et les salles de transfert après chaque utilisation.
Mesures spécifiques au traitement de sperme
  • Désinfecter de l’extérieur le réceptacle contenant le prélèvement de sperme.
  • Utiliser des cônes à filtre pour toute manipulation des échantillons biologiques.
  • Procéder au traitement systématique du sperme (deux lavages post-gradient).
Mesures spécifiques à la FIV
  • Opter pour une culture embryonnaire dans une chambre individuelle dans la mesure du possible.
  • Purger l’huile minérale du système de micromanipulation avant chaqueICSI. Préconiser les freeze-all.
  • Discuter les transferts embryonnaires au cas par cas tout en privilégiant le transfert aux stades précoces du développement
Mesures spécifiques à la cryoconservation
  • Multiplier les lavages des spermatozoïdes d’origine spermatique ou testiculaire avant congélation
  • Congeler les embryons et les blastocystes avec une zone pellucide entièrement préservée et avant toute éclosion qu’elle soit assistée ou naturelle dans la mesure du possible.
  • Opter pour les systèmes de montage fermés et haute sécurité
  • Réserver une bonbonne de stockage des gamètes et des embryons exclusivement pour les patients qui seront pris en charge durant cette période de pandémie.
  • Organiser les transferts de paillettes entre les centres d’AMP par mailing et en une seule visite tout en veillant au respect des mesures de biosécurité recommandées durant l’épidémie COVID 19
  • Ajouter sur le formulaire de consentement à la congélation une clause sur l’insuffisance des données actuelles par rapport à l’infection des gamètes et des embryons par le SARS COV-2.
  • Arrêter la procédure d’AMP devant des patients ayant des signes suspects ou un prélèvement positif au SARS cov2
  • Instaurer une cellule de crise au sein de chaque centre d’AMP pour gérer les incidents et les situations intermédiaires / imprévues en rapport avec l’épidémie COVID 19. Cette cellule de crise comprendra au minimum le coordinateur du centre, le responsable du laboratoire et le surveillant, elle effectuera une évaluation collégiale du risque et déterminera la conduite à tenir à entreprendre en coordination avec le reste de l’établissement sanitaire selon l’évolution des recommandations.
  1. Song, C., Wang, Y., Li, W., Hu, B., Chen, G., Xia, P., Wang, W., Li, C., Diao, F., Hu, Z., Yang, X., Yao, B., Liu, Y., 2020. Absence of 2019 Novel Coronavirus in Semen and Testes of COVID-19 Patients. Biol. Reprod
  2. Fan, C., Li, K., Ding, Y., Lu, W.L., Wang, J., 2020. ACE2 Expression in Kidney and Testis May Cause Kidney and Testis damage after 2019-nCoV Infection. medRxiv 2020.02.12.20022418
  3. Recommandations ASRM, 24 avril, 2020 https://www.asrm.org/news-and-publications/covid-19/statements/patient-management-and-clinical-recommendationsduring-the-coronavirus-covid-19-pandemic/
  4. Recommandations ESHRE, 23 avril, 2020 (https://www.eshre.eu/-/media/sitecorefiles/Guidelines/COVID19/ESHRE-Guidance-on-Recommencing-ART-treatments.pdf)
  5. Recommandations du college of Reproductive Biology (CRB) Stacy colaco et al. 2020Expression of sars cov2 receptor ace2 and the spike protein processing enzymes in developing human embryo.

6ème
Congrés National de l'ATME

13 | 14 Décembre 2019
Hôtel Iberostar Kantaoui Bay – El Kantaoui, Sousse

6ème Congrès National de l'ATME

À PROPOS DE NOUS

L’Association Tunisienne des Médecins Embryologistes (ATME) regroupe la plus part des médecins biologistes tunisiens qui travaillent directement ou indirectement sur les embryons humains. L’association, sans but lucratif et sans aucune appartenance politique, a pour objectif les activités de recherche et de formation dans le domaine de l’assistance médicale à la procréation (AMP) à travers la coordination de l’activité des organismes, personnes physiques et juridiques nationales et internationales qui opèrent dans ce secteur.

L’ATME est le seul organisme professionnel représentant les embryologistes en Tunisie.
L’ATME est gérée par un groupe élu des médecins embryologistes très expérimentés et engagés et responsables de laboratoires spécialisés dans la FIV, ICSI et les traitements de l’infertilité.